Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-02-27T15:12:58+01:00

Disparues, que sont-elles devenues, Karl ZERO

Publié par Lylou

Le fait divers est un genre à part entière, qui doit savoir captiver toutes les couches socioprofessionnelles, des lecteurs de "Qui police" aux intellos de la Fiac. Pourtant, au-delà de ce cirque, la seule chose importante dont il faut se souvenir en permanence, c'est qu'il y a, dans ces histoires, des gens qui souffrent vraiment.

Présentation :

Où est passée la petite Maddie McCann, fillette anglaise de 4 ans disparue en Algarve ? Qui a kidnappé Estelle Mouzin ? Quel assassin a imaginé, autour de la dépouille d'Anaïs Marcelli, ce curieux mausolée ? Saura-t-on un jour qui a massacré ces jeunes filles qu'on appelle « les oubliées de l'A6 » ? Et les premières « disparues de Perpignan », le sont-elles pour toujours ?

Karl Zéro sonde ces mystères à la première personne dans des enquêtes à vif, inédites et exclusives, où il cherche à comprendre par qui et pourquoi tant de vies sont brisées. Le livre porte un éclairage nouveau sur cinq dossiers de disparitions non élucidées, toujours brûlants.

Karl Zéro a su imposer un ton novateur et très personnel au traitement des faits divers, une approche humaine, jamais voyeuriste, extrêmement fouillée.

 

Ce que j'en ai pensé :

Alors, tout d'abord, pourquoi cette lecture ? Aucun côté morbide là-dedans, mais "j'aime" (ce n'est peut-être pas approprié...) ce genre de documents touchant aux affaires criminelles, faits divers, etc. Ce sont des sujets qui m'intéressent et je suis adepte de émissions types "Non élucidé", "Enquêtes criminelles", "Crimes", "Les faits Karl Zéro", et autres joyeusetés du genre. J'ai fait du droit après tout ; et je suis surtout curieuse. Même si je deviendrai peut-être parano sur les bords à force de voir et lire de telles attrocités... 

Par ailleurs, j'aime bien Karl Zéro et son écriture, son ton. J'ai déjà lu "Dans la peau de Luka Magnotta" qu'il avait écrit l'année dernière. Beaucoup d'horreur à la lecture, encore une fois, mais un certain intérêt psychologique...

Dans "Disparues", Karl Zéro revient sur des affaires de jeunes filles / jeunes femmes disparues (évident, c'est le titre...) ou retrouvées assassinées ; Estelle Mouzin ou la petite Maddy disparue au Portugal, entre autres. 

A la lecture de ses affaires, que je ne connaissais pas toutes, il y a bien sûr de la révolte qui ressort. D'abord contre les "personnes" (si on peut encore les appelées comme ça...) qui agissent pour un tel mal, une telle horreur. Aussi contre des procédures parfois bâclées ou incohérentes qu'on a du mal à comprendre (même en sachant combien il est facile de critiquer et en connaissant les très nombreux obstacles que peut rencontrer une procédure judiciaire). 

On croise également dans ce documents les (trop) nombreux parents de ces victimes, qui restent aujourd'hui dans l'inconnu, sans savoir ce qui est arrivé à leur fille. Ces parents qui ont connu une telle horreur, qui ont été eux-mêmes soupçonnés (après des affaires comme l'histoire de Fiona on comprend aussi...), et qui reste sans réponses à leur nombreuses interrogations. Des parents souvent "parents-courage" qui font des pieds et des mains pour que leur dossier ne soit pas classé, se heurtant parfois à une police ou une justice pas toujours à l'écoute, mais qui ne baissent pas les bras.

La Justice, trop souvent, pense que les familles ne peuvent rien lui apporter. C'est un peu chacun à sa place. A nous, la justice, la recherche de la vérité ; à vous, les familles, la douleur. On s'aperçoit pourtant que les familles, parce qu'elles pensent tous les jours à ces affaires, ont à la fois la force et la volonté d'aider la justice à progresser.

Me Didier Seban, avocat

Je ne m'étendrai pas plus sur cette lecture de sujet difficile. Je pense que c'est un document qui mérite d'être lu.

Voir les commentaires

commentaires

Paul Emile CHARLTON 05/09/2014 20:33

Commentaire du Collectif Autre Monde
Comme c’est bizarre….. Nous au Collectif, l’on connait justement une personne quelque peu satanique, adepte des 21 du mois et de sacrifices humains, qui a déjà démembré ‘chirurgicalement’ une jeune fille. Cette pourriture satanique, hyper protégée, habite près de la porte de Saint-Ouen ou a été retrouvé le corps de Carolin Corvalan, et à ses heures cette pourriture est aussi photographe ‘spécialisé’ … Avec ça et vu le contenu de notre dossier, il nous étonnerait fort, au Collectif Autre Monde, que le meurtre atroce de Caroline Corvalan trouve un jour solution et vérité qui soient étalées en place publique.
Bien entendu, aucune illusion, précautions obligent, dossier sur x et x clés usb chez x et x activistes du Collectif.

Paul Emile CHARLTON 29/08/2014 16:02

Et des autres, Karl, on en parle ? :-« Bien Procureur Jean-Christophe Muller et juge d’instruction Lucile Pichenot de Pau ! A l’instar du vil procureur Jean-Pierre Dreno de Perpignan, qui a étouffé les crimes sataniques de la gare de Perpignan, pour hériter en échange et reconnaissance d’un poste de Procureur général à Monaco, grosse promotion professionnelle en vue pour vous ! Concernant Alexandre Junca : -« L’intention de tuer n’est plus retenue. » ( Août 2014 ) Comme la préméditation non retenue pour Draoui (meurtre satanique de Marie-Jeanne Meyer) alors que la fosse avait été creusée et préparée spécialement pour la chose et que ce jour là dans le village avaient lieu des festivités avec affiches avec œil et pyramide illuminati. Avec ce cadeau, vous, ‘ LES JUSTES’ vous achetez le silence de ces racailles … Le clampin moyen est loin de se douter du degré de putréfaction de notre République ! Surtout vite étouffer cette affaire de rituel satanique pour une découpe un sabbat du 21 Juin comme ont été prémédités, sacrifiées et démembrées Marie Hélène Gonzalez à Perpignan, Marie-Jeanne Meyer à Tournon sur Rhône( le 18 juin cause week-end) et très certainement Amandine Estrabaud à Roquecourbe . Sans oublier toujours à Perpignan Moktaria Chaïb, elle, pour un sabbat du 21 décembre. Politiques et magistrats, le Collectif Autre Monde va s’occuper de vous très prochainement ! Et Caroline Corvalan pourquoi pas un 21 Août ... mais de cette affaire avec 'découpe chirurgicale' nous en reparlerons sous peu .... »

Paul Emile CHARLTON 09/07/2014 20:57

- "Que sont-elles devenues ?" - .... Tatiana Andujar, Marion Wagon, Estelle Mouzin,...Mon pauvre Marc Tellenne t'en sais quoi toi de tout cela pour écrire un livre ? Toi l’averti de longue date. Il faudra qu'un jour le 'Collectif Autre Monde' te fasse lire le dossier 'des crimes sataniques de la gare de Perpignan'. 70 petites pages seulement. C'est quand tu veux ..... Karl, il y est même question dans ce dossier de la disparition à Roquecourbe le 18 juin 2013 d’Amandine Estrabaud.

Ollie 27/02/2014 19:03

« J'aime » aussi ce genre de documents et ton avis me donne envie d'ajouter ce bouquin à ma wish-list !

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog